Version Orchestrale Paul Rouger “Allez reste”
Images Benoît Mallory

Le 8 février dernier, on remportait une Victoire de la musique avec la chanson “Je me dis que toi aussi”.

À cette occasion, nous avions décidé de présenter une toute nouvelle version du titre, plus intimiste, autour d'un piano, comme à la maison, le tout sublimé par un magnifique final orchestral. Ce soir-là, on s'en souviendrai toujours, ce soir-là quelque chose s'était passé.

Trois mois plus tard, on revoyait Paul Rouger, le chef d'orchestre avec qui nous avions partagé la scène ce fameux 8 février. On le rencontrait un matin du mois de mai, dans un café, pour lui faire part d'une idée. Paul, on aimerait réinventer notre titre “Allez reste”, avec des violons, des violoncelles, des cors, on aimerait mélanger notre univers à celui de la musique classique, est-ce que ça te tente?

Quelques semaines plus tard, nous avons retrouvé avec joie Paul et ces mêmes musiciens, dans le magnifique auditorium de la Seine musicale, cette même salle où nous nous étions rencontrés, où nous avions vécu déjà tant d'émotions lors des Victoires de la musique. Et nous avons réalisé ce petit rêve, fou. Nous avons enregistré cette version inédite de “Allez reste” sous l'oeil curieux de Benoît Mallory et de ses caméras.

C'est avec un immense plaisir que nous vous offrons cette version au carrefour de la pop et de la musique classique.
Écoutez, savourez, partagez….

#boulevarddesairs #vianney #allezreste #versionorchestrale

Un dernier petit mot pour vous annoncer que le titre “Allez reste” est le titre français le plus diffusé en radio pour la quatrième semaine consécutive. Ce titre que nous avons enregistré dans le coin d'une pièce, une lampe halogène improvisée en pied de micro sur laquelle ce dernier était scotché. Ce jour-là, comme à chaque fois, nous avions écouté du son, nous avions ri, raconté n'importe quoi et fait de la musique. Quand la musique crée de tels liens tant d'années après nos premières envies musicales, nos premiers émois scéniques, on se dit que c'est beau et qu'on a eu raison de prendre ce chemin.

En parlant de chemin, les nôtres se croisent bientôt, et c'est merveilleux !

Nous sommes en pleine tournée des festivals, et rarement nous avons vécu des moments aussi forts.

À bientôt, merci, mille fois.

BDA